Je suis cette maman….

Cette maman qui cherchait un papa pour planter une jolie graine. Qui a eu du mal à le trouver. Qui, dès qu’elle l’a croisé a su que ce serait lui, et qu’il serait le meilleur des papas…Et qui ne s’est pas trompée….

DCP_6800

Cette maman qui se souvient de chaque seconde de la venue au monde de ses deux prunelles, même les secondes plus compliquées, même la douleur qui ne s’oublie pas toujours, les mots prononcés, les sensations, le soulagement quand c’était fini. Qui a juré la première fois que c’était la dernière. Mais qui a recommencé quand même….

Cette maman qui a porté, câliné, serré fort ses bébés contre elle lorsqu’ils pleuraient. Qui les a promenés des nuits presque entières dans les couloirs de la maternité  pour qu’ils s’endorment. Qui en a pleuré aussi beaucoup car elle s’est sentie complétement impuissante….

Cette maman qui a eu la chance folle de pouvoir passer des nuits correctes très tôt (oui, j’ai une chance folle et j’en suis bien consciente) car elle a donné la vie à deux jolies marmottes. Et comme elle est une marmotte aussi, cette maman là, elle en était plutôt soulagée….

Cette maman qui a photographié, filmé, chaque progrès, chaque sourire. Qui a joué à la poupée en habillant ses bébés de jolis vêtements pour ensuite se souvenir sur papier glacé de ces moments là….

Cette maman qui est toujours si émue de regarder sa grande fille en train de vivre, tout simplement, qui l’observe parfois à la dérobée, s’amuser, apprendre, se poser des questions. Qui a juste envie de lui crier qu’elle l’aime à la folie. Qui trouve que c’est la plus jolie fillette de la Terre…..

Qui trouve aussi que son fils est tellement beau, à tomber par terre, et qui se demande comment elle, la fille au physique banal, a pu concevoir deux merveilles pareilles.

Cette maman qui n’a pas toujours la patience, qui n’a pas toujours envie de jouer, qui dit souvent « Joue toute seule, je suis occupée ». Qui le regrette parfois. Qui promet qu’elle fera une partie de 7 familles le dimanche…

Cette maman qui raconte chaque soir une histoire, qui aime ces petits rituels, ces petites phrases qu’on se dit tous les soirs, les je t’aime à demain, les bisous. Et fermer la porte….

Cette maman qui aime partager ses passions avec ses enfants, chanter à tue tête et danser avec la grande, chatouiller et voir son bébé se tordre de rire et répéter « Guili Guili »….

Cette maman qui aborde les week ends et les vacances avec une pointe d’appréhension, et qui compte les jours à tenir encore jusqu’à la rentrée… Qui a parfois honte de réagir ainsi mais qui rêve d’avoir plus de 5 minutes d’affilée à elle sans entendre « Mamannnnnn »….

Cette maman, qui aimerait tellement être comme sa maman à elle, la meilleure, plus tard. Car elle ne se sent pas à la hauteur bien souvent. Devoir crier aussi souvent que ça sur sa fille, parfois jusqu’à en pleurer elle même de découragement, ça n’est pas normal. Qui a le cœur en miettes mais qui ne le montre pas quand elle entend « Je sais que tu ne m’aimes pas, moi je préfère Papa ».

Cette maman que je suis, qui vous écris ces mots, aujourd’hui, qui aime ces enfants plus que tout dans la galaxie. Une maman défaillante parfois, souvent, mais qui essaie de tenir bon car elle ne veut que leur bonheur….

(et si vous me rejoignez sur Facebook par ici ???)

Advertisements

23 réflexions sur “Je suis cette maman….

  1. On sent toute la douceur dans tes mots. On n’est parfois pas à la hauteur de nos petits bouts, on est faillibles, mais finalement, eux ils ne garderont que le meilleur de ce qu’on leur a offert, et le meilleur c’est cet amour qu’on leur apporte chaque jour.
    Belle journée. Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois qu’on est un peu toutes cette maman… remplie de doutes, mais essayant de faire de son mieux. Nos enfants auront toujours qq chose à nous reprocher, comme on reproche certaines choses aux nôtres. On ne peut pas être parfait. Moi aussi je regrette de crier, souvent je m’excuse auprès de Charlie. Il me répond : c’est pas grave maman, t’inquiètes pas ! La fatigue fait que notre patience est très limitée aussi je crois…
    Encore un très joli billet, merci pour ces mots Lucie. Bises

    Aimé par 1 personne

    1. merci à toi Emilie! Oui je pense qu’on est toutes pareilles…ou en tous cas en majorité. On aimerait faire plus mais on est pas des machines, et parfois (souvent pour moi), on craque un peu….
      bizzz

      J'aime

  3. Je te dirais la même chose, je me suis reconnue parfois à travers tes lignes, sauf sur un point :
    la plus jolie princesse c’est la mienne 😉
    Il est vrai qu’avec nos vies où tout doit toujours aller plus vite, il nous arrive de manquer de patience, de ne pas trouver les bons mots au bon moment, mais cela ne nous empêchera pas d’être là pour nos bambins, aujourd’hui et même plus tard lorsqu’ils auront grandi (enfin pas trop vite quand même).
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. j’espère juste qu’un jour elle ne me le reprochera pas de trop, même si parfois ça lui arrive de me dire « maman tu t’occupes pas de moi…. ». Je pense qu’elle ne fait pas attention à tous les petits détails de la journée, tous ces moments où je fais des choses pour elle mais qui lui semblent « normales »….. Merci de ton passage et de ton commentaire, ça me fait bien plaisir! bisous

      Aimé par 1 personne

      1. Rassures-toi beaucoup d’enfants pensent qu’on ne s’occupe pas assez bien d’eux. Pour eux, préparer des activités ça ne compte pas si tu ne fais pas cette activité avec eux. Peut-être peux-tu l’impliquer davantage dans des tâches qui parfois semblent « normales ». Ma fille par exemple participe aux travaux du quotidien, elle m’aide pour la cuisine par exemple, sans forcément prendre part à toute la préparation mais elle est heureuse lorsque je lui dit « tiens, aujourd’hui tu vas m’aider à préparer le repas », même si ce n’est que pour assaisonner un plat ou battre les oeufs.
        Bisous

        Aimé par 1 personne

  4. Que de douceur et d’amour dans tes mots. C’est dur d’être maman.
    On se sent souvent coupable de penser ci ou ça. Pourtant on les aime mais parfois on n’en peut plus. C’est humain ma belle.
    Moi aussi j’aime le soir, ces moments calmes, quand on se pose, qu’on lit une histoire, qu’on fait des câlins. J’aime la vie aussi, danser, rire!
    Mais il y a des jours où j’ai envie de crier « j’existe moi aussi!! »
    Grosses bises ma belle.

    Aimé par 1 personne

  5. Défaillante en quoi ? Tu es une maman pas une wonder woman ! La société actuelle pousse les parents et surtout les mamans à essayer d’être parfaites, et parfois à force même de chercher cette perfection il arrive l’inverse : la culpabilité. Donc non, à moins de ne pas soigner, câliner, éduquer, et aimer tes enfants comme tu semble le faire, tu n’es pas défaillante, tu es humaine. C’est le monde quid déraille avec des attentes démesurées. Pas toi. Bisous ma belle 🙂

    J'aime

    1. défaillante quand je perds patience trop vite alors que les choses pourraient se calmer plus vite si je gardais mon sang froid… Défaillante quand je ne suis pas capable d’apprécier de passer quelques jours avec ma fille en vacances car je m’angoisse à l’avance de ce qui pourrait mal passer… etc.
      Mais vos mots me font du bien, merci de me montrer qu’ je ne suis pas la seule dans ces situations là, même si je m’en doutais un peu 😉
      bisous manue!

      J'aime

  6. une maman « défaillante » non je crois que parent est officiellement le job le plus difficile du monde et on apprend en trébuchant mais ca ne remet jamais en cause l’amour avec un grand A 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s