#Backstage Chapitre 1 Partie 1

Hello,

J’ai réalisé il y  quelques jours que je vous avais présenté quelques uns de mes personnages, mais jamais publié un extrait du roman…  Alors peut-être que ça vous donnera envie d’en lire davantage si vous avez le début 😉

couv2

Voici donc la première partie du premier chapitre! Pour lire la suite (je publie en général les extraits suivants le vendredi dans la journée, donc aujourd’hui vous découvrirez la partie 7), vous pouvez me suivre là bas et lire ici. Il suffit de se créer un compte, c’est rapide et gratuit!

Je vous laisse avec ce premier extrait et j’attends vos impressions 😉


« Bonjour Monsieur Duval, Anne Lacroix de NetPhoners , votre opérateur de téléphonie mobile, avez-vous quelques minutes à m’accorder s’il vous plaît ? »

Pour la quatorzième fois depuis qu’elle a pris son poste, il y a un peu plus d’une heure, Marilou essaie de mettre le minimum de sourire dans sa voix et de ne pas se faire raccrocher au nez. Comme on le lui a appris en formation, comme elle s’oblige à le faire depuis qu’elle exerce ce métier. Parce que ça aide à vendre et qu’elle se sait écoutée par sa supérieure qui va la noter et la débriefer en fin de journée.

Quatorze, elle le sait car ces chiffres s’affichent à droite de son écran. C’est le nombre de fois où elle a dû se présenter sous ce pseudonyme d’actrice télévendeuse. Le même que portent ici toutes ses collègues. Pour les hommes, c’est Pierre Dubois. Combien de clients l’ont déjà interrogée pour savoir si c’était son vrai nom, elle ne saurait le dire. Elle se demande si ses chefs prennent les gens pour des imbéciles à vouloir que tous se présentent de la même manière, sachant que les voix au bout du fil ne sont pas identiques.

S’affichent aussi, le nombre de fois où on l’a envoyée balader avant la fin de la première phrase, les appels qui n’ont pas abouti et qu’il va falloir réitérer, le temps passé pour chacun d’eux….. Ne surtout pas perdre trop de minutes dans une vente mal engagée, c’est du temps gâché pour en réussir une autre. Et puis en haut, en rouge, le pourcentage de victoires, les forfaits qu’on a pu renouveler ou activer. Ce chiffre qui déterminera le sourire du superviseur ce soir au débrief.

Les yeux sur son écran où défile le texte à réciter, sans avoir l’air de le réciter, Anne Lacroix joue la fausse compassion, l’enthousiasme et la détermination. Un coup d’œil rapide à l’horloge au bout de l’open space, encore une heure avant la pause cigarette, avant de pouvoir enlever ce casque qui lui vrille les tympans à la fin de la journée.

Sa proie du moment, Monsieur Duval, est un retraité qui ne consomme qu’une dizaine de minutes par mois d’appels et n’envoie jamais de SMS. Il lui explique gentiment que son téléphone, c’est « juste au cas où », qu’il ne sait même pas vraiment s’en servir. Mais ça rassure aussi sa femme depuis qu’elle a eu cet accident, de pouvoir le joindre n’importe où. Dans ces moments où le client la touche particulièrement, parce qu’il est rare de tomber sur quelqu’un qui la traite avec bienveillance, la douceur de Marilou essaie de reprendre le dessus. Elle sait bien qu’Anne devrait profiter de la situation et ne pas éprouver de pitié pour ce monsieur. Ce n’est pas ce qu’on lui demande de faire, elle doit vendre coûte que coûte. Même si elle est consciente que ce forfait deux fois plus long et plus cher que celui qu’il possède déjà et qui ne convient pas du tout à ses besoins, il va le lui prendre juste parce qu’il n’aime pas dire non, juste pour lui faire plaisir. Son cœur se serre, elle hésite, elle se dit que ça fait partie de ce métier. Que si elle n’en accepte pas les conditions, elle va se retrouver sans travail pour élever ses deux enfants.

Alors d’une voix qu’elle veut la plus assurée possible, elle lui fait l’éloge de ce temps de communication supplémentaire, en lui proposant une réduction très avantageuse, qui en fait n’en est pas vraiment une. Le discours est bien rodé, élaboré par des spécialistes commerciaux qui savent trouver les bons mots. Elle le lit sur son écran mais en fait elle le connaît par cœur. Elle est comme une machine qui répète les mêmes mots une centaine de fois par journée de travail. Elle en rêve même la nuit parfois tellement c’est répétitif. Anne Lacroix est un robot qu’on a conçu pour dire de jolies phrases et ramener encore plus d’argent dans les caisses. Anne Lacroix est détestable.

Après avoir conclu la vente, elle remercie ce monsieur et raccroche. Le pourcentage en rouge augmente, sa place dans le classement monte d’un rang. La compétition que créent les dirigeants entre leurs employés, elle a toujours trouvé ça malsain. Surtout que pour certains, ce n’est même plus un jeu. Et qu’ils font tout pour arriver en tête quitte à écraser le monde entier sur leur passage. Heureusement, elle a trouvé aussi des personnes comme elle parmi ses collègues. D’ailleurs, Julien vient de la saluer et s’assoit à côté d’elle pour commencer sa journée. C’est surtout grâce à lui et à sa bonne humeur communicative qu’elle tient le coup. Et puis, il y a Christian qui lui est aussi d’un grand soutien. Christian au cœur plus grand que la planète Terre et qui doit se trouver bien démuni également dans ce métier où les sentiments sont rangés au placard, tout en bas d’une pile de couvertures très épaisses.


Bonne journée les amis et bon week end!

#Backstage, quelques news

Bonjour à tous

Puisqu’il occupe toutes mes soirées ou presque en ce moment, et qu’il me prend tout le temps passé auparavant à vous écrire de jolis articles ici, je me suis dit que la moindre des choses était de vous parler un peu de lui.

couv2

Alors, pour tout vous dire, j’ai mis un moment à me lancer. J’avais mes personnages bien construits, l’intrigue de base bien dans la tête, mais je n’arrivais pas à placer le premier mot. je savais que quand je me lancerai, le reste suivrai, et ce fut le cas 😉

Après avoir lu, relu, et relu, fait lire aussi à mon chéri, envoyé à ma maman et quelques amies volontaires pour avoir le plus d’avis possibles, j’ai décidé de publier au fur et à mesure sur Wattpad, une plateforme de lecture en ligne. Je pense poster une à deux fois par semaine, tout dépendra de l’état d’avancement.

J’ai déjà publié les premiers paragraphes ici.. Pour lire, il faut s’inscrire, c’est gratuit et prend 5 minutes. Vous aurez en plus accès à plein de romans écrits par de jeunes auteurs amateurs comme moi. je pense même que si vous vous abonnez à moi, vous recevrez un message dès que je publierai, mais je n’en suis pas certaine. Enfin, en tous cas, ça me montrera votre soutien, et ça me rendra plus crédible lol

J’attends donc vos retours, positifs et même négatifs, promis je ne me roulerai pas par terre de chagrin 😉

Merci par avance de me suivre dans cette belle aventure qui est mon rêve de petite fille… Même à presque 36 ans je veux y croire encore 😉

La suite (pour ceux qui me demanderont éventuellement) arrive en fin de semaine 😉

Je vous embrasse

#Backstage…. Je vous présente Camille

Bonjour!

Je vous présente aujourd’hui un autre personnage clé de #Backstage, mon roman en cours d’écriture.

@MajoJibaja

Il s’agit de Camille, une adolescente comme on peut en croiser beaucoup, rêveuse, passionnée et un peu perdue….


Camille

16 ans

Fille de Martin et ex belle fille de Marilou

Ado rebelle, n’a jamais accepté le divorce de ses parents

Pas très proche de sa mère, considère son père comme un looser

Jolie blonde, yeux clairs. Attire les garçons, même les plus âgés.

Aime séduire, qu’on la regarde.

Aime ses copines, son téléphone et la musique

Surtout ce groupe qu’elle suit sur les réseaux sociaux H24. Surtout le guitariste qui s’appelle Benjamin, et qu’elle a déjà croisé dans l’immeuble de sa belle mère, un jour qu’elle ramenait son petit frère et sa petite sœur

Sous ses airs de vraie petite peste, très sensible et intelligente. Cache ses larmes sous son maquillage trop prononcé pour son âge.

Élève moyenne car rêvasse en cours

Aime beaucoup son frère et sa sœur. Considère que ce sont les seuls membres de cette famille qui valent le coup.

Ne sait pas ce qu’elle veut faire plus tard. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle ne veut pas être comme ses parents qu’elle trouve « mous » et «  sans intérêt »

Va se perdre dans une passion incontrôlable et non réciproque pour ce beau guitariste qui va lui faire perdre pied malgré lui.


Pour suivre tout ça de plus près, je vous rappelle que vous pouvez me retrouver sur la page FB dédiée ici. En ce moment, vous pouvez y choisir le prénom du dernier personnage que je dois travailler. Et puis peut-être là bas, un premier extrait, s’il y a assez de personnes intéressées;)

J’y retourne, je vous laisse….

Bisous

#Backstage : Quelques nouvelles et je vous présente Martin….

Un peu de nouvelles après ce petit silence pour visite familiale….

J’ai enfin réussi à enclencher le début de l’écriture avec le premier chapitre. J’ai longuement hésité à faire un résumé de l’histoire avec tous les rebondissements envisagés, puisqu’il paraît que ça se fait, mais ne réussissant pas à m’y mettre, j’ai plutôt envie d’essayer de voir où tout ça va me mener au fur et à mesure, quitte à rectifier ensuite.

@MajoJibaja

 

J’ai juste voulu mettre en quelques lignes les thèmes principaux que je souhaite aborder, comme le résumé de la quatrième de couverture . Voilà ce que ça donne.


Des vies qui se croisent, s’entrelacent et parfois se rencontrent avec violence. Des gens ordinaires, comme nous pouvons tous en croiser tous les jours dans la rue sans savoir ce qui se cache derrière leurs regards.
Histoires d’amour brisées ou prometteuses, projets d’avenir, passions dévorantes… Et puis les sentiments qui s’usent avec le temps…. Qu’ils soient jeunes ou plus expérimentés, ces êtres ont tous un point commun, ils courent après un idéal qui les rendra, comme ils le pensent, meilleurs. Certains pensent l’avoir trouvé et le garde jalousement, d’autres croient l’avoir laissé s’échapper et s’en mordent encore les doigts.
A l’heure où les coups de foudre frappent sur la Toile, où les réseaux sociaux permettent de connaître la vie de tous ceux qui nous font rêver, est-il encore possible d’avoir une vie simple et authentique ? Quelle est la limite à ne pas franchir entre un artiste et celui qui l’idolâtre ? Comment se préserver des dérives de tous ces progrès technologiques qui nous rapprochent et nous éloignent en même temps ? Peut-on encore se passer de tout ça sans être complètement dépassé par ce monde 2.0 qui ne s’arrête jamais ?
Si Célia, Benjamin, Camille et les autres vous ressemblent, ou vous rappellent des personnes que vous avez déjà croisées, ce n’est pas un hasard. Ils sont moi, ils sont nous, ils sont la société d’aujourd’hui. Imparfaits, bancals et sensibles, ils ont tous quelque chose à nous offrir.
‪#‎Backstage‬ est leur histoire.


 

Pour continuer un peu dans la découvertes de ces destins que vous allez, je l’espère, prendre plaisir à lire, voici Martin.

 

Martin

Ex mari de Marilou

38 ans

Travaille beaucoup, bonne situation

Faible, lâche

Une fille, Camille, 16 ans d’un précédent mariage

Deux enfants avec Marilou, Evan 6 ans et Solène 3 ans

Passe tous les caprices de sa fille qui lui fait payer son premier divorce

Ses parents n’ont jamais accepté Marilou qu’il considérait comme « pas assez bien » pour leur fils chéri.

Fils unique

Sous des airs séducteurs et sûrs de lui, c’est un petit garçon qui n’assume rien

Cheveux courts, grisonnants. Taille normale, belle silhouette. Yeux verts.

S’est réfugié dans son travail après son deuxième divorce.

Peu d’amis


Dernière petite chose, j’ai ouvert une page Facebook dédiée à l’écriture du roman. Sur cette page je vous partage quelques petites choses, même si pour le moment je vous les donne ici aussi. Cela me permet aussi de tester, de voir combien de personnes sont intéressées. Et puis pourquoi pas, convaincre ou non un éditeur de me donner ma chance….

Si vous voulez participer, allez la liker ici

(Il y a un petit jeu en ce moment pour choisir le prénom d’un des personnages essentiels, si ça vous dit!)

Merci à vous tous!

#Backstage : Je vous présente Marilou

Bonjour à tous!

Je vous dévoile encore une petite partie de ce roman sur lequel je travaille….

@MajoJibaja

On continue avec un personnage qui me touche un peu plus parce qu’il me ressemble sur beaucoup de points (mais pas sur tous, heureusement)…

Voici Marilou 🙂


 

Marilou

35 ans

Maman divorcée

Vit dans le même immeuble que Célia, la croise de temps en temps

Deux jeunes enfants

Un métier qu’elle déteste mais faut bien subvenir à leurs besoins

Un ex mari absent et totalement déconnecté de ses responsabilités

Une ex belle fille qui l’a toujours méprisée

Essaie de faire abstraction de ces cauchemars qui la submergent presque toutes les nuits….

Brune, grande, plutôt maigre. Jolis yeux bleus, la seule chose qu’elle aime bien chez elle

Maman poule mais souvent débordée et fatiguée

Une sœur plus âgée qu’elle ne comprend pas, Alison. Un petit frère, Simon, qu’elle a toujours couvé. Son père est décédé quand elle avait 10 ans, sa mère ne s’est jamais remariée pour ne pas que les enfants soient perturbés. Marilou se sent maintenant responsable de cette maman qui s’est privée d’un nouveau bonheur pour eux

Aime écrire ses pensées, se dit que peut être un jour elle écrira un roman, et puis non, personne ne voudrait le lire

Plutôt pessimiste

Va se lier d’amitié avec Célia


 

Si vous débarquez ici avec cet article et que vous souhaitez découvrir les deux autres personnages déjà présentés, cliquez sur l’onglet Roman à droite, et cherchez le # Backstage.

Pour me soutenir et découvrir encore davantage des coulisses de l’écriture, rejoignez moi sur la page Facebook toute neuve Lorelei Martin! Et partagez pour accroître la communauté, merci d’avance!!!!

 

 

#Backstage…. Je vous présente Benjamin

On continue dans la présentation de mes personnages…

@MajoJibaja

Aujourd’hui un jeune homme passionné et un peu sombre…. Et avec lui l’envie de rentrer dans l’univers des fans et de leur rapport avec les artistes qu’ils idolâtrent… (je pense que je connais un peu le sujet donc j’en profite….)


 

Benjamin

30 ans,

Musicien dans un groupe, guitariste

Premier amour de Célia. A dû mettre un terme à cette histoire à cause de la trop grande jalousie de la jeune fille.

Veut percer et qu’on reconnaisse enfin son talent. A tendance à noyer son chagrin dans les rencontres d’un soir, et surtout avec les groupies….Tant pis pour le cliché….

Grand, brun, yeux verts. Beau garçon.

Timide et se libère quand il est sur scène.

Passionné par la musique, il n’y a presque que ça qui compte

Écrit des textes, adore chanter mais n’ose pas se lancer. Se cache derrière sa guitare.

N’a plus vraiment de contacts avec ses parents qui n’acceptent pas son mode de vie. Fils unique. Une grand-mère qu’il adore et qu’il appelle de temps en temps.

Exigeant, parfois colérique, aime la liberté.

Très intelligent et sensible. Romantique

Vit dans un studio à deux pas de la plage.

Appelle parfois Célia pour prendre de ses nouvelles, encore attaché à elle, mais sent que ça les fait souffrir tous les deux de rester en contact.

Donne un nom à ses guitares.


Je suis en train de préparer une page Facebook dédiée à l’écriture du roman, je vous donnerai le lien très bientôt, j’espère que vous me ferez le plaisir de me suivre aussi là bas 😉

L’esquisse d’un nouveau chapitre….

Célia, 25 as, jeune institutrice. Fraîchement séparée de son premier et grand amour. Souvenirs douloureux et impossibles encore à oublier. Solitaire et mélancolique. Vit loin de sa famille dans une ville qu’elle connaît encore si peu.

Benjamin, 30 ans, musicien. Premier amour de Célia. A dû mettre un terme à cette histoire à cause de la trop grande jalousie de la jeune fille. Veut percer et qu’on reconnaisse enfin son talent.A tendance à noyer son chagrin dans les rencontres d’un soir, et surtout avec les groupies….Tant pis pour le cliché….

Marilou, 35 ans, maman divorcée. Vit dans le même immeuble que Célia, la croise de temps en temps. Deux jeunes enfants, un métier qu’elle déteste mais faut bien subvenir à leurs besoins. Un ex mari absent et totalement déconnecté de ses responsabilités. Essaie de faire abstraction de ces cauchemars qui la submergent presque toutes les nuits….


 

Voilà, trois personnages sur lesquels je travaille pour un nouveau roman que j’espère terminer cette fois….

@MajoJibaja
We heart it @MajoJibaja

J’essaie de mettre un peu de ma vie et de mes expériences dans ces histoires ordinaires….Les romans que je préfère lire sont ceux qui racontent les vies de personnes comme vous et moi, alors j’ai décidé de partir ans ce genre littéraire….

Je vous donnerai quelques nouvelles de Célia, Benjamin et les autres… Et quand j’aurai avancé je compterai sur vous pour me faire des retours….et si ça vous plaît, de donner envie à vos amis de suivre leurs aventures…..

Je pense passer par le site Wattpad, une communauté d’écrivains en herbe, pour toucher le plus de lecteurs potentiels possibles…. et qui sait, je rêve, un jour, un éditeur….. Je vous tiens de toute façon informés 😉

Passez un excellent week end mes chers amis!

Je vous embrasse!