Le coiffeur

De tous les endroits qui existent sur la Terre et ailleurs, il en est un où personne n’ose dire « ça va pas », le salon de coiffure. Même les plus grands râleurs, ceux qui grinchent, qui sont jamais contents…Regardez moi, encore, ce matin. Me voilà partie, à la limite du gambadage, chez mon p’tit coiffeur. Dans la tête, l’image d’un mannequin avec la coupe de mes rêves. Ça fait des semaines que ça me tourne dans la tête, oui c’est comme ça que je veux être. Alors voilà j’arrive dans le salon, persuadée que dans quelques heures Jean Paul Gaultier me suppliera de défiler pour lui…Oui, mademoiselle, bonjour. Ce que je veux ? Euh… Evidemment, si j’avais pu imprimer la photo de ma tête, j’aurai eu un modèle à lui montrer. Bon, on va essayer de lui expliquer. Alors je voudrai ça comme ça, si c’est possible, et ça plutôt là, mais pas là, hein, attention, faut pas confondre…Enfin si ça ne vous dérange pas trop parce que si ça vous fait trop de travail…

@amy_melampy
We heart it @amy_melampy

Pas de problème elle me dit. Alors je lui fais confiance. Me voilà installée au bac à shampooing. « C’est pas trop chaud ? Ça va ». « Oui, ça va » je lui réponds. Même si j’avais les cheveux en train de fumer, je ferai comme si tout était sous contrôle. Elle a l’air gentille la dame qui va me poupougner la tête tout à l’heure, je vais pas lui faire de la peine en lui disant qu’elle vient de me brûler. Et puis j’ai survécu à pire que ça aussi. Bon allez un grand sourire et ça repart.

Et puis arrive le moment de la pose de la couleur. Ça tire un peu les cheveux. Un peu beaucoup même. Mais c’est pas de sa faute, à la demoiselle. Elle, elle tire pour bien appliquer la couleur, c’est pour que je sois toute jolie…. « Ça va toujours ? Je tire pas trop ? »…. « Du tout non »…elle fait bien son travail, je vais pas le lui reprocher….

Et puis il faut rincer. C’est en général le moment où il faut savoir dire non. « Je vous fais un soin ? ». Et c’est là que normalement on répond « Non merci ». Sauf que là je m’entends dire « Ah ben oui, pourquoi pas ? ». Parce que, mine de rien, on culpabilise un peu de ne pas être plus sympa avec nos cheveux. On leur fait couleur sur couleur, et jamais on les remercie, on les chouchoute un peu…Alors qu’on a tous les soins possibles à la maison mais qu’on a juste la flemme d’y penser une fois de temps en temps…. « Ça leur fera du bien » qu’elle me dit. Elle finit de me convaincre. Ok, ok. Je peux bien leur offrir ça, et puis peut-être qu’ils arrêteront de tomber et de boucher ma baignoire si je suis gentille avec eux….

Enfin, la coupe. Je m’installe devant la glace sur mon fauteuil qui tourne. Bon évidemment le reflet n’est pas super avantageux. Il est loin le mannequin. « Je vous les coupe jusqu’où ? ». Ben oui, mais là ils sont mouillés mes cheveux, comment je fais moi pour me rendre compte de ce que ça donne, une fois secs. ? « Euh, comme ça, oui, un peu plus long….Juste un peu plus court…ouais, voilà ». Pas très convaincue quoi. Elle commence à agiter ses ciseaux. Ça va vite, elle sait ce qu’elle fait dis donc. Mais je ressemble pas encore à un top model. Ça dure quelques minutes, et puis elle s’arrête et elle me demande « ça vous plaît ? ». Qu’est-ce que je dois lui répondre là ? Un « non » pourrait il la faire pleurer ou changer de métier ? En fait c’est pas si mal, mais je m’en rends pas encore vraiment compte là tout de suite. « Oui c’est bien ». Et le petit sourire qui va avec.

Elle se saisit du sèche cheveux, histoire de finaliser son œuvre. Le peu de cheveux qu’il me reste me vole dans les yeux, ça gratte, ça chatouille le nez, mais je ne bouge pas. Je ne veux pas la déconcentrer, elle a mon avenir entre ses mains. Alors je me regarde dans la glace. Finalement la longueur est bien. Et la couleur sympa. Le rugissement de l’appareil s’arrête. Elle prend le petit miroir pour me montrer ce que ça donne derrière. « C’est super ! » lui dis-je avec un grand sourire. Sincère cette fois. Bien sûr si je n’avais pas aimé, j’aurai dit la même chose. Parce qu’on a jamais envie de blesser son coiffeur, celui qui a passé tout ce temps à essayer de nous faire aller mieux….on dira toujours « ça va », en pensant « je vais aller faire rectifier ça demain »…Mais là ce n’est pas le cas. Oh bien sûr Gaultier ne me remarquera pas, mais après tout j’ai pas la mentalité ni l’envie de devenir anorexique….Je suis une fille normale et c’est bien mieux comme ça…..

Advertisements

8 réflexions sur “Le coiffeur

  1. Ton article m’a fait beaucoup rire 😂😂 Combien de fois je dis à ma coiffeuse que la température de l’eau très bien alors qu’elle me crame la tête … xD Ou la couleur qui me surprend toujours 😂😂 Et que dire quand on nous montre l’arrière de la tête … 😂😂
    😘😘

    J'aime

  2. C’est exactement çà Loreleï! Chez le coiffeur, on dit toujours que tout va bien. Et à chaque fois on risque notre tête…
    Si c’est réussi, ça valait le coup. Sinon, on risque fort de changer de coiffeur!

    Aimé par 1 personne

  3. ça mériterait une petite photo non ; ) ?
    Tu as raison, jamais simple de dire la vérité à son coiffeur … Car on sait qu’il nous en faut vraiment beaucoup pour en changer … Ceci dit, moi, en 20 ans que je fréquente le coiffeur, j’ai dû en changer une bonne dizaine de fois, insatisfaite ou exigeante ? les deux peut être ; )

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s