29 jours de gratitude : la Nature

On la couvre de louages mais on la maltraite sans cesse.

On ne peut pas vivre, respirer sans elle, mais on l’oublie souvent.

1606 (48)

J’ai grandi à la campagne et j’ai eu pour décor d’enfance un petit village entouré de champs, au bout de mon jardin les vaches du voisins, des chevaux pas loin, des poules en face. Les balades en vélo au long des sentiers perdus où on entendait le vent souffler. Au printemps, les premières fleurs. Les batailles de boules et les bonshommes de neige biscornus qu’on construisait avec ma sœur et mon frère dans le jardin. L’odeur du foin, et celle du fumier, qui me rappelle encore aujourd’hui ces moments là avec nostalgie.

La mer que je ne me lassais pas d’aller voir lorsque je vivais à Montpellier, en toutes saisons, parce qu’elle me calmait, m’apportait bien être et sérénité. L’odeur de l’herbe coupée et humide que j’adore aussi. La sensation du soleil sur la peau, les paysages qui nous coupent le souffle, les flocons qu’on regarde tomber dehors, bien emmitouflée sur son canapé. Les légumes qu’on cultive soi même et qui nous font redécouvrir le vrai goût d’une courgette ou d’une tomate.

Je n’ai absolument pas la main verte et j’aime bien rester chez moi aussi. Mais comment ne pas remercier la Nature, si belle et si fragile, pour toutes ces émotions et ces couleurs qu’elle donne à nos vies….

(Ce billet participe au défi 29 jours de gratitude du Blog du dimanche)

 

Advertisements

2 réflexions sur “29 jours de gratitude : la Nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s