Sans toi / Chapitre 5 (Roman en cours)

Je me souviens encore parfaitement du moment précis où j’ai réalisé que ce qui me poussait vers toi était plus que de l’amitié. Plus que de la complicité. Avant cet instant, je gardais mes œillères bien collées sur les yeux pour ne pas voir la vérité. Je n’étais pas heureuse dans ma vie mais il fallait que ça reste ainsi. Je me voilais la face en beauté.

We heart it @maribelabellera
We heart it @maribelabellera

Nous passions toujours beaucoup de temps tous les deux à discuter de nos rêves et de nos espoirs. Je commençais à penser à toi plus souvent et quand nous n’étions pas connectés ensemble, il y avait un petit manque en moi. Je t’appelais « P’tit frère » et t’écrivais des poèmes.

Un samedi après-midi, alors que j’étais encore plongée dans ce monde virtuel qui me convenait mieux que le mien, nous avions échangé quelques mots. Tu me racontais que tu devais passer la soirée avec quelques copains. Puis la conversation se tourna vers un sujet que nous n’avions pas réellement abordé depuis que nous nous connaissions. Tes amours. Tu venais de retrouver par hasard une fille que tu avais aimée. Et tu n’en finissais plus de me décrire ses qualités, sa beauté, et la force immense des sentiments que tu avais eu pour elle. Peut-être même qu’il t’en restait un peu.

En t’écoutant, j’ai ressenti une vraie douleur. J’étais jalouse, terriblement. A cette seconde, j’aurai tout donné pour être Elle. Celle qui faisait battre ton cœur. Oui, j’aurai tout donné pour que tu m’aimes à ce point là. Infiniment et éternellement.

La réalité m’est alors apparue violemment. Je t’aimais. Et il en était juste hors de question si je ne voulais pas souffrir une autre fois. Je savais que cet amour n’était pas réciproque. Je n’avais aucun doute là-dessus. Et t’avouer cet élan aurait été fatal pour notre belle histoire. Je préférais me taire plutôt que de te voir fuir très loin.

Les larmes commençaient à me brûler les yeux, alors, sans même te dire au revoir, j’ai coupé court à la discussion, me suis déconnectée du serveur et j’ai éteint l’ordinateur. J’étais terrorisée par ces sentiments dont je n’avais jamais eu conscience. Ça changeait tout. Mais pourrais-je faire autrement ? Aurais-je la force de tout garder pour moi et faire semblant que tout allait bien ?

Pour la première fois depuis longtemps, je passai deux jours sans ouvrir la messagerie instantanée. J’avais peur de me trahir, ou de ne pas savoir quoi dire. Mais en même temps, je me languissais de toi. Alors, j’ai fini par craquer.

Tu étais là, et tout de suite tu es venu. Tu t’étais inquiété de me voir partir aussi vite, et de ne pas me parler pendant deux jours.

J’ai dit quelque chose de mal ? me demandas-tu

J’essayais de rester naturelle mais mon cœur battait très vite. L’avantage avec le virtuel, c’est qu’en général, les émotions ne se voient pas de l’autre côté. Sauf que toi, tu es presque voyant, d’ailleurs je t’ai toujours appelé « mon petit magicien ». J’ai commencé par te dire que « non, non, c’est que, enfin, j’ai dû partir, je suis désolée, mais ça va ». Il ne t’a pas fallu une minute pour comprendre que je mentais. Tu as insisté, un peu, beaucoup, pour que je te dise ce qu’il s’était vraiment passé.

Je t’ai tout dit. Le pincement au cœur que j’avais senti lorsque tu m’avais parlé de ton ex. L’envie folle que j’avais eu d’être à sa place. Et puis, pour conclure, la révélation de la nature des sentiments que tu m’inspirais.

Il y a eu un silence. Pas très long mais qui m’a semblé durer des heures. Et puis, doucement, tu m’as avoué que tu ne ressentais pas la même chose, que tu n’avais jamais pensé à moi autrement que comme une amie, que tu ne voulais pas me faire de peine….. Tout ce que je savais déjà.

Je me suis dit que c’était peut-être mieux comme ça. Moins stressant, moins compliqué. J’avais déjà quelqu’un dans ma vie, et toi tu étais loin. Il valait mieux que l’on reste les meilleurs amis du monde. Alors je t’ai promis que ça me passerait, que je ne t’embêterais plus avec ça. C’est la seule promesse que je n’ai pas tenue pour toi.


Les premiers chapitres comme d’hab en cliquant ici!

Advertisements

6 réflexions sur “Sans toi / Chapitre 5 (Roman en cours)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s