Mon ABCdaire (1ère partie)

Hello!

Comme j’aime parler de moi (oui je sais, c’est moyen….), je trouvais sympa de le faire sous une forme un peu rigolote. Je suis la reine de l’humour, n’est ce pas. Alors voici la première partie de mon abécédaire personnel, pour chaque lettre un mot qui me correspond, qui m’importe particulièrement.

we heart it @sKy_kite
we heart it @sKy_kite

A comme….Alice, bien sûr. Mon premier enfant, ma fille, ma princesse. Celle qui peut me rendre chèvre et me faire fondre d’amour en l’espace de 5 minutes.  Une vraie fille qui aime le rose, les princesses et se faire belle. Qui veut être docteur pour les astronautes et aussi gagner Danse avec les Stars (ou The Voice, ça dépend des jours). Une tornade à paillettes dans notre vie. Pipelette, attachiante et terriblement curieuse de tout. Celle qui m’a appris à devenir une maman.

B comme…. Bordélique. Mais là encore c’est compliqué. Je ne suis pas, et ne serai jamais, la reine de l’ordre et du ménage. Je déteste ça. Jusque là rien d’exceptionnel. Je le fais parce qu’il faut le faire, ou plutôt quand il faut le faire. Par contre, y’a des moments où je ne supporte pas que la maison ne soit pas nickel et là ça pète dans tous les sens. Et tous ceux qui ont laissé traîner quelque chose en prennent pour leur grade. Alors je range tout ce qui passe, et souvent dans des endroits que j’oublie après, donc je me fais ensuite enguirlander parce que je perds des choses….

C comme….. Concerts. J’adore la musique, comme je vous en parlais ici. Mettre de la musique chez moi ou dans la voiture et chanter à tue tête, je le fais tout le temps. Mais le plaisir de l’écouter en live, ça n’a pas de prix. Encore davantage quand je suis avec des personnes que j’apprécie et avec lesquelles je partage ces moments. Les heures d’attente, parfois dans le froid, la bousculade à l’ouverture des portes et le stress qui monte, le cœur qui bat plus vite les dernières secondes avant l’arrivée de l’artiste, et puis les regards, les émotions qui arrivent et se mélangent, la tristesse quand ça se finit, et les étoiles plein les yeux et la tête quand on rentre à la maison et qu’il faut redescendre de son nuage. Le package complet. C’est vraiment un des trucs que je kiffe le plus dans ma vie.

D comme….. Danser. J’ai commencé la danse classique lorsque j’étais en primaire, j’en ai fait 4 années, jusqu’à ce que les pointes et la douleur que ça faisait me fassent abandonner. Puis j’ai fait du modern jazz, avec les copines. Et vraiment j’adorais ça. Depuis je m’éclate toujours autant quand je danse. Même toute seule chez moi (oui, entre le chant et la danse, je me fais mon Fame à domicile, désolée les voisins). Ou si j’ai l’occasion dans des mariages ou des fêtes de famille. Pour mon mariage, j’ai eu droit à un slow avec mon mari, après avoir insisté quelque temps, mais lui déteste danser. Évidemment j’aurai adoré faire une chorégraphie avec lui et d’ailleurs j’adore regarder les vidéos qu’on voit passer sur Youtube de premières danses un peu fun.

E comme…. Emmerdeuse. J’aurai pu mettre « Ecrire » mais je pense que vous le savez déjà. Alors qu’emmerdeuse, vous ne vous en doutiez pas une seconde n’est-ce pas. J’ai un sale caractère. Je l’avoue, c’est déjà pas mal. Je le sais. Même si mon homme me dit qu’il a connu pire que moi avant. Je suis têtue, de mauvaise foi, trèsss susceptible. Je fais un drame de n’importe quoi et je claque les portes. Je râle aussi. J’ai tendance à rejeter la faute sur les autres. Bref un bonheur. Bon à côté de ça j’ai quelques qualités, enfin j’espère.

F comme….Famille. Le plus important pour moi. Encore plus depuis que je suis loin d’eux. Encore plus depuis que j’ai construit ma petite famille. Je suis très proche de mes parents, de ma sœur et de mon frère. J’aime énormément aussi mes grands parents, et les tatas tontons cousins cousines. Cela me fait toujours extrêmement plaisir de les voir, parce que ce n’est pas aussi souvent que je le voudrai. Et toujours un déchirement quand vient le moment des aux revoirs.  J’ai choisi de vivre ici, il faut que je l’assume. Mais oui, j’aimerai tellement qu’on invente vite la téléportation, que je puisse aller faire un coucou à maman et papa en claquant des doigts, ou aller embrasser ma mémé pour quelques heures, puis rentrer faire le repas pour les enfants.

G comme….Grossesse. J’en reparlerai dans un article dédie mais j’ai tout de suite pensé à ce mot pour le G. J’ai donc connu deux grossesses qui se ressemblaient pas mal. Des nausées importantes au début, beaucoup de fatigue aussi. Du stress à gogo au moindre souci, ou juste comme ça pour le plaisir de stresser. Les hormones en folie. Du repos prescrit. Des moments de joie aussi. Mais je n’aime pas être enceinte et je n’ai nullement la nostalgie de ces périodes là.

H comme…. Histoire. Celle avec un grand H, l’Histoire de France surtout. J’adore ça. Surtout certaines périodes, notamment celle de la Révolution Française, et celle de la Seconde Guerre Mondiale. Je suis fascinée par les reportages qui racontent Marie Antoinette ou les camps de concentration. Une fascination morbide. Je sais que je vais en cauchemarder après, mais je ne peux pas résister à l’envie de les regarder. J’en rêve aussi de temps en temps. Comme si j’avais vécu ces époques et que je revoyais des souvenirs en rêve. C’est pour ça que ça me passionne aussi.

Voilà, je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, la suite au prochain épisode 😉

Si vous avez déjà fait ce genre d’articles ou si ça vous donne envie de le faire, n’hésitez pas à me mettre le lien dans les commentaires!

Advertisements

6 réflexions sur “Mon ABCdaire (1ère partie)

  1. Exercice intéressant, c’est chouette d’en apprendre plus sur toi de cette manière! Et en parlant de fascination morbide, moi c’est plutôt la période de la Guerre Froide, avec la chasse aux sorcières, les Communistes qui voulaient contrôler et surveiller tout le monde, je trouve ça assez fascinant comme période… (Voilà voilà)
    Et c’est intéressant ce que tu dis sur ta famille, comme quoi, même en étant éloignés géographiquement, on peut toujours rester proches! Ca me parle comme j’ai pour projet de partir l’année prochaine…

    J'aime

    1. merci illyria! Oui c’estr vrai, je me sens plus proche d’eux maintenant que je suis loin géographiquement, peut etre aussi parce que j’ai le manque….et puis maintenant que je suis maman je comprends mieux certaines choses 😉
      et en ce qui concerne l’Histoire, il a a des périodes qui nous parlent plus que d’autres, des choses qui évoquent peut être des vies précédentes (enfin si on y croit)
      bisous!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s