Sans toi (Chapitre 2)

Préface ici

Chapitre 1 ici


Petit flash-back. Nous sommes en 2003, il y a cinq ans. Et si je ne me souviens plus de ce que j’ai fait la semaine dernière, je ne peux que me rappeler chaque détail de cette soirée, celle de nos premiers mots.

We heart It @SkylinLo
We heart It @SkylinLo

A cette époque, je survivais dans une histoire qui agonisait. Celui qui partageait ma vie était un très bon figurant. Plus amoureux de son travail que de moi, il aurait pu gagner le prix du meilleur colocataire de l’année. Il était comme un fantôme, que je croisais de temps en temps, quand il rentrait à la maison. Il avait été mon premier amour, celui qui m’avait tout appris. En fait, nous avions appris ensemble, patiemment. Il m’avait sûrement aimée au début mais j’étais la seule à voir que l’usure du temps avait attaqué ses sentiments.

Je restais, le cœur vidé de passion, juste pour faire semblant. Mais je pleurais toutes les nuits et il ne voyait rien. J’avais oublié la force du mot « aimer ».

Et puis un soir…Ce soir là….

Joseph vient de se connecter…

 

Je me baladais une fois de plus sur ce chat de discussion, celui qui me permettait d’oublier ma solitude. Quelques amis virtuels, d’autres bien réels, et puis surtout des présences rassurantes.

Tu es entré dans le salon, tu as dis « salut » à tout le monde. C’était la première fois que tu venais, tu ne connaissais personne. Je pense que toi aussi tu devais t’ennuyer un peu. En tous cas, tu ne fus pas longtemps un étranger pour moi.

J’ai toujours cru au destin, si deux personnes sont faites l’une pour l’autre, quelque soit leur vie, elles se croiseront un jour. C’est ce qui nous est arrivé ce soir là. Nous avons commencé à parler de banalités, comme pour ne pas aller trop vite. Mais au bout de quelques minutes, rien n’a plus été banal. Mon cœur était déjà tout à toi, ce garçon que je n’avais jamais vu et que j’avais pourtant l’impression de connaître depuis toujours. Je pense que je t’ai aimé dès la première fois. Et que cette nuit là, il n’y pas eu de larmes, quand la lumière s’est éteinte.

Est-ce que tu te souviens ? Est-ce que tu sais que te rencontrer a été la plus belle chance de ma vie ? Que si tu n’avais pas croisé mon chemin à ce moment là, je ne serai peut être plus là pour le raconter ? Tu étais un ange, mon ange et tu m’avais sauvée. Sur ton épaule, j’avais oublié mon désespoir… Tu m’avais envoyé ta force, ton courage pour que je me batte. Grâce à toi, j’avais retrouvé le sourire et mon cœur vivait comme il n’avait jamais vécu..

Mais, à ce moment là, dans ces instants où nous venions de faire connaissance, je n’en avais sûrement pas encore conscience moi-même. Jour après jour, nous nous retrouvions sur la toile, et à longueur de journée, nous refaisions le monde. Je passais, à vrai dire, plus de temps avec toi qu’avec lui… tu sais, le fantôme. Parlant de tout, et même parfois de rien…. Juste pour le plaisir d’être ensemble. Mes semaines n’étaient rythmées que par ces retrouvailles virtuelles.

Très vite, tu m’as parlé de ta passion, la musique. C’était ta vie, déjà. Tu n’imaginais pas ton avenir autrement qu’en chanson. Et ta guitare dans les bras, et ta tête pleine de rêves….Des rêves d’enfant…

Advertisements

8 réflexions sur “Sans toi (Chapitre 2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s