La folie Grey

Eh oui je suis un mouton, ou plutôt une brebis du coup, mais que voulez-vous, j’ai moi aussi cédé à cette folie, qui a attaqué 125 millions de femmes (et peut-être quelques hommes bien cachés) dans le monde. Et comme je viens de finir le tome 3, et avant d’attaquer le 4, je m’en viens t’en parler un petit peu.

grey

Alors mes goûts en matière de livres ont toujours été plutôt classiques, il est vrai. Par « classique », j’entends les best sellers. Ceux que les personnes de sexe féminin achètent en général. Les Musso, les Lévy, les Pancol aussi…..Lorsque j’étais plus jeune, je lisais Mary Higgins Clark avec ma mamani. Il est vrai que je n’ai pas l’habitude forcément d’aller chercher le livre dont personne ne parle pour m’en faire ma propre opinion. Je suis donc assez brebis. Je lis en général ceux qu’on me recommande ou ceux qui sont en tête de gondole dans les magasins.

Et donc oui, forcément, je ne pouvais pas échapper à cette « mode » des 50 nuances…J’y suis d’abord allée avec curiosité, et hop je suis tombée dedans.

50 nuances, c’est le genre de livres que tu ne sors pas dans le train ou dans le bus, moi j’ai réglé le problème en l’achetant en e-book….C’est le genre de livres dont tu parles entre copines mais pas avec tes parents non plus….Celui que tu n’assumes pas trop de lire mais parfois si, parce que c’est un tel succès que ça passe mieux.

Alors je vous avoue maintenant, dans cet article, que j’ai pleuré plusieurs fois au long des trois tomes. Oui. Je suis grave, je sais. Et je n’ai pas été accro au point de lire les 3 tomes d’affilée, et j’ai même fait des pauses de plusieurs semaines, voire plusieurs mois, parfois même au cours d’un même livre.

Parfois aussi, j’ai trouvé ça gnangnan, trop d’amour, trop de mots qui dégoulinent…mais que voulez-vous, je suis une sentimentale moi, et du coup ça passait quand même au final.  Parce que, ce que j’ai aimé moi, c’était l’histoire qui se noue entre les deux, les sentiments, et pas les menottes, hein, soyons claires. Même si ça ne m’a pas choquée plus que ça, je suis une grande fille voyez-vous 😉 On est pas 125 miliions de femmes à aimer le sado-maso, faut pas pousser tout de même.

Pour celles qui sont passées à côté, ça raconte quoi? Eh bien, c’est l’histoire d’une jeune fille mal fagotée, jolie mais vierge de toute histoire d’amour, qui tombe fascinée dans les griffes et la vie d’un très séduisant milliardaire. Le fameux Mr Grey. Miam miam celui là. Le petit souci, c’est qu’elle découvre rapidement qu’il est adepte de jeux « amoureux » un peu particuliers. Qui arrivera à faire évoluer l’autre dans cette relation? Christian fera-t-il d’Anastasia la soumise parfaite? Anastasia réussira-telle à amener la paix et à réconcilier Christian avec la vie et l’amour vrai? Tadammm, suspense et tout ça….

On pourra dire que c’est du Harlequin amélioré. Certes. Mais très amélioré alors.

J’ai vu le film récemment, et par contre, ça ne m’a pas emballée plus que ça. Il se regarde facilement mais j’ai préféré de loin les livres. J’attends quand même la suite sur les écrans, je ne vais pas vous mentir et faire ma blasée, ce n’est pas mon genre. Et puis Jamie Dornan, pas mal c’est clair.

Le 4ème tome c’est la même histoire, mais version Christian, plus sombre donc. J’attends de voir ça et je vous en reparlerai si ça vous intéresse.

En attendant, si vous avez lu les Grey, et que vous avez aimé ou pas, donnez moi votre avis dans les comm 😉

Je vous embrasse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s